Lieux de Mémoire : la Chapelle St Lazare

Le XII ° siècle voit la lèpre ou « mal de saint Ladre », qui est la forme romane de Lazare, prendre des proportions d'un fléau. Nous avons actuellement beaucoup de difficultés à nous imaginer la gravité et l'importance de ces épidémies qui frappaient toutes les couches de la population au Moyen-Age.

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Le fondateur de la paroisse serait Saint Maurille. Il était évêque d'Angers au IV° siècle.

Il ne reste aucune trace de la première église. Nous ignorons la cause de la destruction de la première église, il peut y en avoir de multiples : guerre, incendie...etc


Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

La Croix-Bureau est située sur le coteau, en face du château, sur la vieille route qui va de Mortagne à Evrunes. C'était en 1710, c'est-à-dire l'année du mariage de Pierre-Mathurin Maupillier avec Françoise Coudrin à Evrunes, une petite propriété bien plus vaste que le site actuel ; elle devait couvrir tout le coteau et la terre d'au-dessus. Actuellement, le nom est porté par la maison bourgeoise dont la façade est celle qu'on connue Pierre-Mathurin et Françoise. Le site est protégé mais il l'a été trop tard pour empêcher des aménagements de commodités, somme toute bien explicables.

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Le temps s'écoule,
La vague sur le sable efface toutes traces

Vous avez lu l'histoire des Maupilé... de Maurice. Vous avez noté au fil des pages, des noms de lieux, des descriptions. vous vous êtes parfois arrêté sur une photographie d'autrefois.

Vous avez pris vos cartes michelins, des nouveaux quartiers se sont développés, zébrés de routes et de rocades. les campagnes semblent s'être éloignées. Que sont donc devenus les lieux de mémoire liés au souvenir familial.

Une plaquette présentant ces différents lieux a été élaborée, il y a quelques années. Les moyens de l'époque n'ont pas permis au projet de voir le jour.

Il nous semble que cela est désormais possible. C'est ce que nous allons essayer de réaliser dans cette rubrique.

A bientôt donc.

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)