Chapelle Notre Dame du Bon Secours à Boimé (79)
Disparu le 24 mai 2009, de là Haut, Maurice nous donne certainement sa bénédiction pour que, de nouveau, nous nous retrouvions dans cette Chapelle de « Notre-Dame-Du-Bon-Secours »

 C’est le lieu de te rendre Maurice un hommage particulier. Je vais simplement rappeler ce que j’ai notamment exprimé aux obsèques, à savoir que nous te devons de sincères remerciements pour nous avoir fait vivre cette exceptionnelle aventure humaine qu’a été la grande Histoire de la saga des « Maupilier ». Famille qui s’est officiellement concrétisée le 24 mai 1989 par la naissance de « Nos Trois Branches». Ta disparition vingt ans plus tard, à la même date du 24 mai semble marquer un anniversaire prémonitoire pour que perdure l’existence de notre association.



image1image2img3

l'assistance, fort nombreuse et attentive aux propos de Jean Pierre G...



Nous sommes ici en pèlerinage pour commémorer ton souvenir Maurice, mais aussi celui des « Maupilier » qui s’y sont recueillis, sans oublier le courageux combattant des guerres de Vendée Jacques Louis. Tu avais, Maurice, tenu à raviver sa mémoire par la pause en ce lieu de son portrait, sculpté par le tailleur de pierre Bressuirais, Philippe Migné.

La chapelle « Notre-Dame-Du-Bon-Secours » est très ancienne puisque selon une charte de l’an 1029 Raoul Ardent fit don à l’abbaye St Cyprien de Poitiers de quatre églises à Boismé, placées sous les vocables de St Pierre, Notre-Dame, St Jean et St Mérault. Natif de Beaulieu-Sous-Bressuire, le théologien Raoul Ardent puisa une solide érudition dans les écoles de Poitiers et fut élevé au rang d’archidiacre. Selon l’historien Maurice Poignat, Guillaume IX, comte de Poitou et duc d’Aquitaine, en fit son prédicateur et l’emmena avec lui dans la croisade en Orient. Les talents variés de Raoul lui valurent, en son temps, une grande célébrité. Théologien, philosophe, orateur, écrivain, il a composé un recueil de plus de deux cents homélies sur les épîtres et évangiles des dimanches et fêtes. Il fut l’un des plus éminents prédicateurs des temps féodaux, ce qui lui a valu le surnom de « La Flamme ».

Située près de l’église paroissiale « Notre-Dame-Du-Bon-Secours » est une chapelle auxiliaire qui sert pour le catéchisme et les réunions de confréries, comme aujourd’hui les visites des « Maupilier ». Elle a été restaurée à plusieurs reprises, la dernière datant de 1998 sous la mandature de notre cousin Robert Moine. Indiquons que la sainte table, magnifiquement fleurie par Marie-Thérèse M..., a été le don de Mme Pélagie Grellier, présidente des « Mères Chrétiennes » dont on a dû cacher le nom de son vivant pour ne pas blesser sa modestie.

Rappelons qu’ici-même, Maurice avait prononcé une allocution mémorable louant l’évolution socio-historique des « Maupilier », puis évoquant avec émotion la fin tragique de celles et ceux qui ont été martyrisés durant la guerre de Vendée. Il avait terminé son discours en ces termes : « Du combat au martyr, aujourd’hui nous sommes tous là. Nous avons cette mémoire en commun. Nous avons ces personnes en commun, comme ils ont nos vies en leur propre communauté, ce qui est être en Dieu même ». En tant que prêtre, il nous avait livré ce jour là un tolérant message chrétien. »

Jean-Pierre G..., le 5 juillet 2009 à Boismé

Souvenons nous, c'était en 2003.....

 

..., Aussi, c'est vraisemblablement avec émotion que nous allons inaugurer dans un instant à l'intérieur de la chapelle « Notre Dame du Bon Secours » la reproduction du portrait, cette fois sérigraphiée sur granit poli par le sculpteur bressuirais Philippe Migné auquel, dès maintenant, lui sont adresséees nos vives félicitations ...la chapelle intérieurement rénovée et superbement fleurie par Marie-Thérèse M..., accueillait un maximum de cousins et cousines, une partie se tenant à l'extérieur. L'oeuvre du tailleur de pierre Philippe Migné, reproduisant Jacques Louis Maupillier dessiné par Louise de la Rochejacquelein, est recouverte d'un voile où le coeur vendéen de couleur rouge a été peint par Marcelle M.... Un fonds musical, extrait de l'oeuvre de Carl orff « O Fortuna » accompagnait l'arrivée de l'assistance. Le président maurice Maupilier, assis près de l'autel, micro en mains, a prononcé d'émouvantes paroles notamment consacrées à nos martyrs des guerres meurtrières de Vendée.

Le discours terminé, il a été procédé au dévoilement de la plaque par le petit Quentin G... et l'assistance a pu admirer la réalisation en l'ovationnant.

la plaque commémorative Détail de la plaque

La lecture de l'inscription

Jacques Louis Maupillier
simple soldat de l'armée catholique
blessé cinq fois,
a toujours refusé de se séparer de son arme.
Est mort à Boismé où il s'était retiré,
le 25 juin 1857.
Est devenu le symbole de nos noms et filiations
Souvenir

insérée dans un cadre placé en dessous de la gravure, a mis fin à la cérémonie commémorant le souvenir de Jacques Louis Maupillier.

 

(Extraits du compte-rendu de l'assemblée générale du 29 juin 2003 et de la visite à la chapelle « Notre Dame du Bon Secours, propos de Jean-Pierre G..., parus dans le bulletin n°58 de décembre 2003)

Comments est propulsé par CComment