Trois ou Cinq Branches « Maupilé »,

le point des recherches …

Le temps a passé. Les recherches, historiques et généalogiques se sont poursuivies. Il peut être utile de faire le point et de voir si les hypothèses de construction de l'arbre des Maupilé formulées par Maurice Maupilier et Frédéric Richard-Maupillier sont confirmées ou infirmées.


L'arbre s'est construit autour des 3 branches : M.V.M, M.C.M et M.F.

Je résume dans l'ordre des certitudes :

  • à partir d'un noyau d'au moins trois Maupile(t) (dont deux frères) et de leur descendance commence la branche M.V.M au cours de la période 1420 - 1590.

  • vraisemblablement entre 1450 et 1520 à la suite d'un ou plusieurs départs en Mayenne se crée la branche appelée : M.F

  • on fait naître en 1608, la troisième branche celle de M.C.M de la descendance d'Absalon Maupillier, sans que l'on puisse encore à ce jour, rattaché ce dernier à l'un quelconque couple de Maupilé-Maupillier connu.

Ce schéma s'il demeure largement valable, doit être relu suite à la découverte de nouveaux foyers Maupilé.

  • ce fut d'abord, la révélation d'une implantation de Maupilet en Lorraine à une époque antérieure, 1250 à 1350, environ. Frédéric Richard-Maupillier a démontré que ces Maupilet avaient pu historiquement émigrer vers la région de Mortagne dans la continuité des liens seigneuriaux existants entre les familles de Lorraine et de Mortagne.

  • Puis ce fut, la découverte d'une implantation de Maupilet, Maupilé en Pays Gavage (région de Coutras et Puynormand). Elle est conséctutive aux ruines occasionnées par la Guerre de 100 Ans, et se serait produite entre 1453 et 1490. Il y a donc un créneau d'une à deux générations concernées par ce déplacement.

  • Enfin, il faut signaler la découverte d'un premier couple de Mopilé en 1490, à Magny le Hongre en Brie, et de plusieurs familles à partir de 1600, toujours en Brie. A ce stade, tous les scénarii sont possibles : s'agit il d'une branche nouvelle ou d'une branche dont l'origine est à chercher en Lorraine, à Mortagne, ou encore en Mayenne ?

  • Rappelons que dans toutes les branches et lignées de nombreux enfants sont sans descendance connue. Il en est ainsi, de 4 enfants de Guillaume le jeune, et dans de nombreux foyers de M.F.

  • Enfin, si nous avons une meilleure connaissance des lignées M.F, il n'est pas possible, de réunir tous ces rameaux en branche constituée, ou encore de créér une continuité « de prénom » ni avec les Maupilé-Maupillier de Mortagne ni avec ceux des autres branches.

Nonobstant, aujourd'hui, rien ne permet de remettre en cause, le schéma initial de l'arbre des Maupilé.

Dans les tableaux qui suivent, je vous présente sur la période 1420-1730, les premières générations Maupillé des 5 branches : M.F, M.V.M, M.C.M, Coutras et Brie.    cliquez sur l'arbre   2010 arbre maupil n'hesitez pas à agrandir les tableaux, les lignées se découvrent verticalement et leur descendance horizontalement.  En page 3, branches M.V.M et M.C.M, j'ai inséré quelques lignes pour porter des informations d'ordre historique et chronologique selon les hypothèses émises. J'ai tracé également quelques flèches verticales pour marquer les générations pouvant être concernées par les arrivées et les départs possibles des Maupilé.....

Que cela puisse permettre aux chercheurs de porter un autre regard sur leurs travaux et leur suggérer éventuellement des nouvelles pistes de recherches.

 

                                                                                                           Jean-Yves M le 06/2013

Comments est propulsé par CComment