blason bleulogo n3bL'Arbre des Maupilé
s'est bâti
autour
de

"NOS TROIS BRANCHES"
    
M.C.M     M.V.M    M.F

Bienvenue sur le site des
Maupillé, Maupillier, Maupilet, Maupiler....

Parcourez ces pages en faisant votre choix
dans le sommaire et découvrez
l'histoire de ces familles et des infos sur l'association "N3B".

Accédez directement à
la Généalogie des Maupilé,
gérée sous webtrees,
en cliquant sur l'arbre ci-dessous

 

La base des Maupilé est forte de plus de 30.000 individus et , Maupilé et collatéraux.

Nous avons peut-être de ancêtres communs?
Alors partageons nos données et bientôt 9000 médias pour
faire grandir ensemble l'arbre de nos familles.

   

Nous avons 5 invités et aucun membre en ligne

   

jehanlejeune1Un acte de Maître Fradin, notaire à Moncoutant, daté de 1619, a été découvert dans le courant de cet automne par J L-B membre M.C.M de NTB.

Dans cet acte, les consorts Paynot et Reveau font échange de biens avec les consorts Courtin et Hautebure ; un bien mentionné comme tenant à celui de :    Jehan Maupillé le Jeune.

Extrait et transcription par JF-T de la première page de cet acte qui est un vidimus c’est à dire une copie réalisée le 12 juin 1705 d’un acte authentique du 31 décembre 1619.


« Savoir est que lesdits PAYNOT et REVEAU, tant pour eux que pour les leurs, ont cédé, quitté, délaissé et transporté, à pur et vrai échange et non autrement, auxdits COURTIN et HAUTEBURE, à ce présents, stipulant et acceptant ledit échange pour eux et les leurs 

jehanmaupilllejeune 1

c’est à savoir une petite maison faite en appentis, sise au village de La Touche, avec ses appartenances d’entrées, issues, airaux et communaux, avec un petit jardin y joignant, tenant, d’une part, à la maison de Jehan Maupillé le Jeune, d’autre, à la maison de Olive GERMAIN, et d’autre part, au chemin par lequel on va du bourg dudit Moncoutant à La Genière …. »

Cette découverte relance immédiatement et inévitablement la question de l'ascendance d'Absalon.

  • Nul n'ignore que l'origine d'Absalon reste inconnue, même si une des hypothèses la plus couramment admise, fait d'Absalon un des enfants de Guillaume le Jeune.

  • Jehan Maupillé le Jeune, tenant maison, donc adulte est présent à Moncoutant avant la fin du XXVI ème siècle. Il s'insère dans cette ascendance, sans que l'on puisse immédiatement préciser à quel titre.

  • D'autant qu'il nous est inconnu, à ce stade de sa « renaissance ».

Résumons ce que nous savons des « Maupillé », en 1619:  (regardez la carte)

  • Mathurin et A Maupillé (gardien du scel) : descendances inconnues

  • Mopilé de Brie : aucun lien trouvé jusqu'à maintenant avec NTB

  • Maupillé de Coutras l'hypothèse d'un retour possible reste à démontrer (le dernier document date de 1602 )

  • Maupillé de Fougères, idem

En 1619, est bien implantée et connue la descendance de Jehan dit du Gast et de Perrine Pelon autour de Mortagne et de Saint Christophe du Bois :

  • Jeanne descendance Guittet

  • Pierre de qui : Gabriel, Hélene, Jean, Pierre, Renée, Simon-Pierre

  • Guillaume l'aîné de qui : Jehan, Mathurine, Guillaume 3

  • Guillaume le Jeune de qui : Guillaume 4, Léonarde, Mathurin, Michel, René, Jacques, Jehanne, Mathurine

  • Mathurine descendance Chauveau

En 1619 à Moncoutant, seuls sont nés : Jeanne calculée en 1606 et Absalon calculé en 1608. Ils sont vraisemblablement supposés frère et sœur.

  • l'ascendance d'Absalon est inconnue et l'hypothèse la plus communément admise par les uns et les autres est qu'Absalon pourrait être un fils de Guillaume le Jeune.

  • Hypothèse expliquée par le fait que la famille de Guillaume le Jeune et certains de ses enfants soient partis de la région de Mortagne et que l'un de se fils ait pris pour surnom celui d'Absalon, dans un contexte et des raisons que nous ignorons (qu'il faut peut-être expliqué par le contexte des guerres de religion dans la région, à la fin du XVI ème siècle)

Jehan Maupillé le Jeune est cité dans l'acte et le patronyme est écrit suivant l'orthographe « la plus ancienne ». Ce n'est pas contradictoire avec le fait que cette branche écrira son nom « Maupillier » à partir d'Absalon. De cette différence d'écriture, nous ne pouvons pas en tirer de conclusion immédiate qui ne pourrait qu'être hâtive quant à la filiation ou non de Jehan le Jeune et d'Absalon.

Par contre, cette découverte soulève d'autres questions : en même temps que Jehan le Jeune doit exister ipso facto, un jehan l'Aîné, tout aussi inconnu et qui échappe au contexte familial succinctement décrit ci-dessus. Je vous livre les premières analyses faites à chaud par JF-T et J-L.B ; et les questions qui inmanquablement se posent après la découverte de ce personnage :

CE QUI EST CERTAIN : 

- en 1619, les MAUPILLIER (recopié MAUPILLÉ) dans l’acte, vivaient déjà à La Touche de Moncoutant, représentés au moins par Jean MAUPILLIER le Jeune.

- il me semble évident que ce Jean le Jeune est lié à nos MAUPILLIER de Moncoutant et donc à Absalon.

- Alphazar HELLOUIN vit aussi à La Touche de Moncoutant : j’avais fait part à l’association il y a quelques années et à Jacqueline récemment du cousinage avéré des MAUPILLIER de Moncoutant avec cette famille HELLOUIN (voir les deux actes de mariage de Michel HELLOUIN à Moncoutant avec Anne PÉROCHON le 26/11/1701 puis avec Anne SIONNEAU en août 1704) : les deux familles vivaient dans le même village, il y a donc fort à parier qu’elles se soient associées par un mariage entre 1620 et 1660.

Ou bien ce sont les BICHON qui se sont associés avec les HELLOUIN.
- je suis à peu près certain qu’Absalon et Alphazar étaient protestants.

CE QUI N’EST PAS CERTAIN DU TOUT : le degré de parenté de Jean le Jeune et Absalon.

H1 = Jean le Jeune est le père d’Absalon mais il y a donc aussi, peut être déjà mort en 1619, un Jean l’aîné. Jean l’aîné peut donc être le père de Jean le Jeune et donc grand-père d’Absalon. Jean l’aîné peut aussi être le frère aîné de Jean le Jeune : j’ai croisé plusieurs fois des frères portant le même prénom. 

H2 = Jean le Jeune est le frère aîné d’Absalon. Dans l’acte, il n’est pas cité comme mineur, pas de curateur aux causes, donc Jean le Jeune a au moins 25 ans en 1619, donc né avant 1594. Deux frères ayant au moins 14 ans de différence d’âge était très courant. 

H3 = Jean le Jeune est un cousin germain d’Absalon, ou un oncle.

 Donc trop d’hypothèses pour être certain de la parenté.

                                                                              * * *

A cela s'ajoute quelques observations ou commentaires faits à l'occasion des premiers échanges concernant Jehan le Jeune et l'article consacré aux maisons Maupillier à Moncoutant :

- en 1619 : Jean Maupillé le Jeune possède la maison et le jardin à la Touche de Moncoutant. Il est âgé d'au moins 25 ans (né en 1594) s'il est un frère aîné d'Absalon et d'au moins 38 ans environ, (né en 1581) s'il est le père de Jeanne et d'Absalon ce qui ferait de lui, être père à 25 ans pour Jeanne et 28 ans pour Absalon...(s'il s'agit de ces 2 premiers enfants ?)

- en 1630 : la maison de la Petite Touche est construite … Absalon qui est alors âgé de 22 ans..ou Jeanne 25 ans, ne seraient donc pas à l'origine de sa construction.

- en 1646 : le couple RICHARD - MAUPÏLLIER est domicilié à la petite touche. (Jeanne supposée être la soeur d'Absalon )

- en 1652 : décès de J. MAUPILLE dernier jour d'Août sans autre précision.....donc pas plus un enfant qu'un adulte? info relevée sur l'Epitaphe des pierres tombales daté de 1981. Ce pourrait-il qu'il s'agisse du décés de Jehan le Jeune (père d'Absalon?) et non de jean fils d'Absalon et de Louise Bichon, comme on l'a supposé jusqu'à maintenant ?

- en 1662 : décès de Louise BICHON ( preuve avec la pierre tombale )

- en 1662 : agrandissement de la Petite Touche d'un second bâtiment, ensemble qui prend désormais le nom de la Maison Neuve.
- En 1687 partage des biens d'Absalon entre ses enfants, pour lequel l'acte notarié, ô combien important, ne nous est toujours pas connu.

La découverte de Jehan Maupillé le Jeune nous oblige à revoir la question de l'ascendance d'Absalon sous un jour nouveau, en en élargissant les perspectives :

  • Absalon ne semble plus être le premier à s'être installé à Moncoutant, venant d'on ne sait où. Cela ferait remonter d'une génération le moment du « grand dérangement »

  • alors, si ce n'est pas par un des fils de Guillaume le Jeune. Jehan le Jeune paraît refaire le lien, ne serait ce que par l'écriture du nom et le prénom, avec les Maupillé de Mortagne

  • quelles que soient les hypothèses, il nous faut retrouver Jehan l'aîné qu'il soit père, frère ou oncle, sachant que son parcours pourrait être aussi difficile que celui d'Absalon en ce XVI ème troublé et meurtri par la querelle et les guerres de religion..

JyM  Poitiers, novembre 2017

voir et relire sur le site l'article : Absalon, une ascendance toujours recherchée!