blason bleulogo n3bL'Arbre des Maupilé
s'est bâti
autour
de

"NOS TROIS BRANCHES"
    
M.C.M     M.V.M    M.F

Bienvenue sur le site des
Maupillé, Maupillier, Maupilet, Maupiler ....

Parcourez ces pages en faisant votre choix
dans le sommaire et découvrez
l'histoire de ces familles et des infos sur l'association " N3B ".

Accédez directement à
la Généalogie des Maupilé,
gérée sous webtrees,
en cliquant sur l'arbre ci-dessous

 

La base des Maupilé est forte de plus de 31.000 individus,
Maupilé et collatéraux.

Nous avons peut-être de ancêtres communs ?
Alors partageons nos données et bientôt 10.000 médias pour
faire grandir ensemble l'arbre de nos familles.

   
retraité
Privatier
webmaster
   

Cherchons tous ensemble !

Avec le cercle des Chercheurs !

Il y a quelques années, un article a été publié dans un précédent bulletin annonçant la création d'Une Nouvelle Rubrique : Les points d'interrogation des chercheurs

« Lorsqu'un chercheur part en quête d'un point de généalogie où d'histoire, il n'est jamais sûr du résultat. Souvent, malgré sa perspicacité et sa ténacité, il débouche dans une impasse, faute de découvrir le document lui apportant la solution.

Malgré tout, le travail n'est pas inutile. Aussi, serait-il maladroit de l'ignorer. En effet, évoquer les pistes explorées mêmes vaines, peut éveiller l'attention d'un autre chercheur, et avoir, sans en mesurer l'intérêt pour autrui, lu une information fort précieuse.

Alors, plutôt que de publier ces recherches inachevées dans les rubriques généalogie ou Histoire, avons nous créer cette rubrique sur les ??? des chercheurs, et mettre, ainsi ces interrogations en évidence et susciter, pourquoi pas, une entraide inespérée »

Il ne s'agit pas ici et maintenant de faire le bilan des suites qu'à pu connaître cet article et relever l'engouement en définitive assez modéré rencontré auprès des adhérents de N3B.

Et pourtant, les mêmes causes produisant, les mêmes effets, il ne paraît pas ni inutile, ni utopique d'évoquer à nouveau ce sujet.

Personne n'ignore que toutes les interrogations soulevées par l'histoire et la généalogie des Maupilier et des collatéraux n'ont pas été nécessairement découvertes et à fortiori qu'une réponse y ait été apportée.

Au contraire de nouveaux ou nouvelles intervenants-tes par leurs lectures, leurs recherches …. et donc leurs curiosités soulèvent de nouvelles questions et parfois ouvrent de nouvelles perspectives de recherches et apportent parfois heureusement des réponses si longtemps espérées.

  1707 c m Maupillier Michaud 1  1888 plan propriete de la Touche de Moncoutant 002  1899 Naissance MONPILLIE Louis Ernest fils de Clement LEKER Cecile  pierre tombale de Louise BICHON 001

Je vous renvoie vers les articles qui ont pu être récemment proposés sur les maisons Maupilier, les « nouveaux » Maupilier découverts et les descendances complétées.

Je vous renvoie aussi vers l'Arbre des Maupilier dont les fiches individuelles ou familiales sont complétées et enrichies au fur et à mesure de ces informations. L'arbre n'est pas qu'un ensemble de branches et de rameaux, il est aussi le tableau reconstitué des générations et des vies antérieures.

Ces derniers temps, des chercheurs et des chercheuses anciens ou nouveaux ont ré-ouvert le champ des possibles par l'abondance et la qualité de leurs moissons.

Dans le respect des choix et des thématiques étudiées par les uns et les autres, il nous faut favoriser une démarche collaborative riche de promesse. C'est déjà le cas : ainsi chercheur par exemple trouve traducteur, tels éléments de recherche, extraits de textes dispersés réécrits et illustrés deviennent de nouveaux articles de notre histoire.

Nous en somme tous conscients. Aussi, Jacqueline, Andreas, Jean-François et moi-même souhaitons faire en sorte que le cercle des chercheurs communique et dialogue via « un groupe courriel dédié » destiné à recevoir les questions des uns, les réponses des autres en mutualisant systématiquement les échanges (échanges soient dit en passant, et allant de soi, ordonnés).

Aucun critère n'est retenu hormis l'intérêt porté à la recherche et la curiosité intellectuelle.

Nous nous poserons pas la question de savoir par rapport à N3B qui a été adhérent, est adhérent, ou le deviendra.

Pas davantage ne se posera la question d'être descendant Maupilier ou descendant collatéral.

Dès que possible, sur la base de cet article, le dit-cercle sera constitué entre toutes celles et tous ceux qui veulent participer et partager cette démarche. D'ores et déjà tout candidat qui souhaite en être membre actif peut se manifester.

                                                 
                                                   Contact par courriel à :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

JYM le 13 juin 2018

Ecrire un commentaire (1 Commentaire)

Le compte-rendu de l'Assemblée Générale de l'Association Nos Trois Branches est accessible (au format pdf) en cliquant sur le bouquet de roses, ci-dessous :

 

IMG 20180610 122449

 

 

Ecrire un commentaire (1 Commentaire)

Nos Trois Branches : à la croisée des chemins !

Le départ des uns et/ou des autres est le propre de beaucoup d'association et ce qui peut être un événement relativement banal de la vie de cette dernière, prend bien évidemment une tournure grave voir mortelle quant par ailleurs l'association n'est pas au mieux (perte d'adhérents et/ou réduction de son activité).

L'association s'était donnée 2 jambes pour marcher :

  • un lien familial facteur de rencontre et d'échanges

  • la poursuite des recherches tant historique que généalogique

 

Les adhérents liront entièrement cet article qui leur est réservé en cliquant sur : article complet

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

ingLe départ des uns et/ou des autres est le propre de beaucoup d'association et ce qui peut être un événement relativement banal de la vie de cette dernière, prend bien évidemment une tournure grave voir mortelle quant par ailleurs l'association n'est pas au mieux (perte d'adhérents et/ou réduction de son activité).

L'association s'était donnée 2 jambes pour marcher :

  • un lien familial facteur de rencontre et d'échanges

  • la poursuite des recherches tant historique que généalogique

1- Un dur constat :

Or depuis plusieurs années, le C.A a eu de plus en plus de mal à mettre en chantier des projets de nature à soutenir l'activité et/ou susciter la volonté de participer à l'association. Quelques initiatives individuelles ont masqué la réalité d'un étiolement continu de N3B.

  • Le maintien des AG masquait à peine une fréquentation déclinante, à peine ralentie ces dernières années par les animations proposées.

  • Il est apparu quasiment impossible d'enclencher d'une coopération ou émulation entre chercheurs pour créer une dynamique et créer ainsi un courant continu d'échange d'information sur notre histoire. Au mieux quelques articles sont encore édités sans ligne éditoriale, au bon vouloir de leurs auteurs.

  • Nous n'avons pas su, retrouver les élans initiaux…..les uns cherchant une animation pour sauver l'AG annuelle …. les autres poursuivant leurs recherches individuelles

  • quant aux adhérents ils sont simplement contents d'être là pour perpétuer un rituel qui s'achèvera avec les derniers d'entre eux

  • de tout cela perdurent deux points forts : la messe en prélude à l'AG et le chant des Maupillier en finale …..cela fait en définitive assez peu.

  • Le ressort est malheureusement cassé et le temps joue désormais contre nous.

« last, but not least », la dernière mesure prise, réduction du nombre de bulletin (bulletin par ailleurs de contenu et d'intérêt variables) (quant bien même, la mesure semble justifiée) en impactant directement l'adhérent ne va certainement pas arranger la situation.

Nonobstant, regardons ce qui peut apparaître encore comme positif : il y a au moins 2 structures qui au fil de années se sont installées :

  • le site Nos trois Branches :

  • il est très régulièrement fréquenté par les internautes. On le mesure au nombre de clics par articles. Les adhérents semblent quant à eux ignorer le site puisque refusant de s'identifier à l'entrée sur le site, il est impossible de savoir si ils le consultent.

  • J'avais émis l'idée sur une suggestion d'Andréas, que les articles du site puissent basculer vers l'arbre des Maupilé, mais force a été de constater que cela ne peut se faire que de manière limitée et à condition qu'un article puisse être rattaché à une personne.

  • J'avais également commencé à basculer ou à reprendre des articles de N3B vers le site cousin des « Mainguet de Saintonge » que je gère sous Google pour une raison bien simple : sous Google, je n'ai pas à me préoccuper des questions de maintenance et l'écriture et la mise en page des articles sont plus faciles. Or, Andréas étant malgré lui devenu plus disponible, a repris en main la gestion technique du site. Il n'en demeure pas moins que nous sommes les 2 seuls rédacteurs.

  • Lui et moi, avons récemment réaménagé les rubriques (suppression de articles obsolètes et redistribution des articles en fonction de nouveaux centres d'intérêt), nous efforçant de coller à l'actualité de l'association …..notamment via l'envoi d'une newsletter qui touche les Maupilier qui avaient accepté de la recevoir...et les bulletins.pdf sont en ligne pour les adhérents

  • l'arbre des Maupilé :

  • il continue de croître grâce à l'incessant labeur d'Andréas, ma participation étant plus épisodique, et limitée surtout à des coups de main ponctuels.

  • Rappelons cependant les participations et les compléments généalogiques ou historiques apportés par Georges Martin, et Jacques Gasnier et tout récemment par Georges Cadieu et Jean-Philippe Poignant qui ont enrichi les uns et les autres, leurs rameaux familiaux …... comme quoi, on peut toujours garder l'espoir qu'un jour d'autres peuvent croiser notre route pour des rencontres factuelles et ponctuelles ; dans le cadre de leur démarche personnelle.

Vient maintenant la question du Bulletin qui se pose en des termes différents.

  • incontournable pendant 30 ans, il a été le trait d'union entre les membres de l'association

  • mais il est confronté désormais à 2 handicaps : son coût qui devient prohibitif d'autant que le nombre d'exemplaire décroît et en raison de la difficulté de maintenir un niveau rédactionnel suffisant eu égard au nombre de rédacteurs potentiels.

  • jusqu'à maintenant, l'existence du bulletin matérialisait l'appartenance à l'association (ou l'inverse)

  • en outre l'existence du bulletin et donc celui d'une cotisation (ou l'inverse) était la condition « sine-qua-non » de la pérennité du budget de l'association …. or depuis plusieurs années, le budget de l'association est calé sur la marge dégagée par le prix de vente du bulletin. A contrario, peut on chiffrer le montant du budget nécessaire à minima pour l'association, hors bulletin....en d'autres termes quel serait le montant minimum de la cotisation de l'association en l'absence de bulletin ou si le bulletin était diffusé différemment ou remplacé par un autre support.

  • l'adhésion à l'association pourrait-elle être matérialisée par autre chose qu'un lien sonnant et trébuchant …...et qu'en cas ou des offres ponctuelles (telle que la clé) seraient faites, elles seraient nécessairement à prix coûtant pour les éventuels acquéreurs.

C'est ce que nous venons de faire pour répondre à cette difficulté, en proposant aux adhérents d'acquérir «  les dvd photos » et « la clé du portail N3B » synthèse de nos travaux de 30 ans.

Avons nous d'autres projets de cette nature qui seraient susceptibles d'intéresser les adhérents ???... la vraie question est peut-être là ? …. de quoi avons nous encore envie ????

2 – Une décision à prendre et des conséquences à assumer

Alors, faute de répondre à ces interrogations, il est possible que l'association mette, demain, ou après-demain un terme à son existence. Cette évolution peut revêtir 2 formes :

  • une forme brutale, ou suite à une démission (à la limite, peu importe de qui....et l'une entraînant d'autre(s)) ; le processus s'emballe et plus personne parmi le peu qui demeurerait, ne s'estime en mesure de présenter une solution crédible et un tant soit peu pérenne ….. et tout s'arrête ….. l'association s'éteint, faute d'administrateurs à sa tête et dans quelles conditions ?, au pire tout reste en plan …..dans de moins pires circonstances, sont honorés les engagements de l'année 2017 : tenir l'Ag et éditer un dernier bulletin :

  • Une forme plus douce, ou suite à une large discussion, il en ressort que si il n'y a pas de véritable solution à la situation actuelle et que la mise en sommeil de l'association doit être actée... elle peut être, échelonnée sur 1, ou 2 ans ; avant cessation définitive.
    Sous la condition expresse que les actuels administrateurs, fassent le job, avant de s'en aller …. le travail fait

Pour ma part, sous réserve de ne pas y être forcé (solution 1) et s'il se dégage un consensus minimum, j'opterai pour la seconde solution.... car il n'y a pas d'autre échappatoire qui soit possible ou acceptable

Dès lors, la discussion doit permettre de répondre aux interrogations suivantes … reste-t-il chez les uns et les autres, une once d'envie pour persévérer, même à minima  :

  • 1 qu'est ce qui peut encore être fait, alors que les participants à la dernière AG ont déclarés vouloir aller au bout du bout.....c'est à dire jusqu'au dernier.

     

  • 2 pour cela, il faut tenter de s'entendre pour savoir si nous marchons toujours sur 2 jambes ou sur une seul et si oui laquelle ?

     

  • 3 qu'en attendant, et après réflexion, n'y a -t-il pas matière à revoir notre organisation et notre fonctionnement dans des conditions réduites à minima  :

  • réduire l'organigramme, en l'état je crois que cette condition ne va pas tarder à être satisfaite

  • réduire le budget : suppression de l'impression du bulletin, remplacement par un 8 pages tiré maison , 2 fois par an....(par la poste ou internet) ….l'idéal étant un 4,6, ou 8 pages recto-verso d'actus ! (en tout cas dans la limite du tarif PTT de base 0,85 € <20 g)

  • réduire la cotisation à hauteur de ce nouveau budget rectifié

  • l'important dans ce point 3, n'est pas d'envoyer un bulletin mais de savoir si nous avons des choses à dire

  • 4 les AG d'hier nous ne les retrouverons plus. Il est suggéré d'économiser nos forces :

  • tenir une seule« AG triennale de N3B » et entre chacune prévoir des «rencontres familiales» sur la base d'un CA annuel élargi aux adhérents de Vendée, Deux-Sevres et Mayenne, Fougères …..les membres du CA participant aux 2 réunions régionales

  • Ces réunions se tiendraient dans les lieux de mémoire historiques : Boismé, Moncoutant, Mareuil, Mortagne, Fougères, St Mars la Futaie ... …. revenons aux sources et sans falbala  !!!

  • 5 capitaliser si possible sur l'opération « cle usb, le portail N3B » on aurait toujours pu faire mieux, mais en l'état, c'est mieux que rien ….que peut on proposer en suivi ou en complément de cette action ?

  • 6 qu'en l'absence d'un hypothétique retour, à meilleure fortune, si l'on doit se résoudre à mettre, à plus ou moins brève échéance, l'association « en sommeil » , il me semble qu'il y a là aussi à s'interroger «  sur le devenir du fonds de commerce « Maupillier » il y a t-il matière à abonder le fonds « archives » ou à tout le moins regrouper des souvenirs éparses

Sauf à organiser une brocante sur un quelconque trottoir.........

  • 7 par ailleurs, pour alimenter le «nouveau  bulletin » qu'il soit proposé des thématiques de recherches liées à l'histoire des Maupilier ; que les chercheurs soient sollicités pour y participer ou à défaut interrogés sur leur propre centre d'intérêt

Par ailleurs, il faudra profiter de cette période de sommeil pour :

1 - régler la question de la gestion des sites internet

  • soit décider de la fermeture du site internet N3B: le rendre inaccessible

  • soit le laisser en l'état sans mise à jour tout en conservant la distinction des informations réservées aux visiteurs et adhérents

  • soit le laisser en l'état, accessible à tous, avec un message d'au revoir. Néanmoins, il serait sans doute judicieux de supprimer toutes les informations à caractère nominatif ? (organigramme, annuaire...)

  • à contrario, peut on imaginer qu'il survive malgré tout et que des nouvelles informations pourraient y être déposées ? Dans quel domaine ? Par qui ?

  • quid du site généalogique N3B, géré par Andréas . La problématique me paraît moins stricte, car le site est moins marqué « Maupilier » et que tout un chacun peut développer une généalogie sans limite d'individus sauf le respect de la vie privée. D'autant que sur Généanet, bien d'autres généalogistes ont pu déposer leurs généalogies comprenant de nombreux Maupilier sans qu'on ait eu à dire quoique ce soit...

  • quid de la page facebook, à première vue, elle s'éteint d'elle-même faute d'information, puisqu'il n'y aurait plus rien à dire …. à moins que l'intérêt voudrait justement que cette page subsiste …. alors qui écrirait ? Pour quoi dire ?

  • subsidiairement, selon les décisions prises, quid de «  l'autorisation » donnée aux gérants de ces sites de répondre, et en quelle qualité aux questions des visiteurs, inévitablement, ils ne pourront que très rapidement parler que pour eux-mêmes sur des propositions n'engageant désormais qu'eux et leurs interlocuteurs.

  • Ou admettre dès lors qu'une page est tournée, que toute liberté leur est octroyée dans la limite du respect du travail antérieurement fait.

Ces propos ne sont que de simples précautions oratoires, car on n'imagine que difficilement, dans les circonstances présentes, une quelconque continuation par on ne sait quel volontaire.....mais il s'agit de prévoir !?

2 - traiter de la question du dernier bulletin de N3B, qui ne peut-être de mon point de vue un bulletin banal :

  • un édito, évidemment de circonstances

  • un rappel historique de N3B, sa genèse et son histoire

  • ses grandes figures

  • ce qui a été fait et resterait à faire

  • un message d'au revoir

  • les points de rendez-vous …...

En conclusion toute provisoire : Au regard de ces observations que chacun peut éventuellement compléter ….. la question de la démission des uns ou des autres, j'insiste, ne me paraît pas de nature, en l'état actuel de la situation, de nature à apporter une solution aux difficultés que nous rencontrons. Si vous partagez ce diagnostic, merci de relire ces quelques lignes en les annotant de vos propres réflexions et propositions.

A Poitiers, le 25 février 2017

Jean-Yves Mainguet

 

 

 

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

phare

Tel un phare qui éclaire le passé, l'association « Nos Trois Branches » logo n3b

éclaire la généalogie des familles Maupilé, Maupillé, Maupillier, Maupilier, Mopilé, Maupilet, Maupiler, Monpillier .....

Mais comme cela est précisé, en ouverture du site NTB, il y a bien longtemps (en fait, dès la seconde génération, avec la sœur de Guillaume) que des branches ont porté le nom des conjoints .... et de génération en génération, ces rameaux sont devenus des descendances à part entière.

En recherchant vos ancêtres, vous pouvez vous rattacher quelques générations plus haut à l'arbre des Maupilé.

De fait, le site et l'arbre s'élargit aux généalogies des collatéraux. Les collatéraux des uns sont la généalogie des autres et vice et versa. Toutes les histoires sont donc acceptées.

Depuis quelques mois, ils sont ainsi de plus se plus nombreux à compléter ou a intégrer leur généalogie familiale dans l'ARBRE,

Branche M.C.M : Florence Klein ; Evelyne Gaste ; Anne-Marie Pomier ; Jacques Gasnier ; Jean-Philippe Poignant ; Séverine Valigny ; Fanou Laplace ; Geneviève Abonneau-Jollivet ; Rémi Clémot ; Thibault Guibert ; 

Branche M.V.M : Georges Cadieu ; Camille Garrault

Branche M.F : Georges Martin

Ces nouveaux venus mettent à jour en priorité leurs rameaux familiaux, mais ils peuvent aussi contribuer à débloquer un rameau, ou une banche. C'est ce que nous appellerons le principe de la « courte-échelle »

Retrouvez les et faites leur connaissance dans l'ARBRE des MAUPILS.

Mars 2017 , Jean-Yves M

NB : n'hesitez pas à poser vos questions, via "contact"

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)